Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Décès de notre ami Jean Nicolas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
zelezny
Posteur des Dieux


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1258
Localisation: Alle

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2008 1:30 am    Sujet du message: Décès de notre ami Jean Nicolas Répondre en citant

C'est avec grands regrets que nous avons appris ce jour le décès de Jean à l'âge de 74 ans.

Encore présent aux abords du terrain de cross ce dimanche, il aura vécu sa passion jusqu'au dernier jour.



Salut à toi le "p'tit" Wink
_________________
Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2008 7:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sinceres condoléances à la famille et aux proches! Un grand monsieur, toujour présent avec un mot sympathique pour chacun...C'est un vrai plaisir d'avoir rencontrer Jean! Adieu Jean et... merci! Crying or Very sad
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Dominique Delait
Posteur cosmique


Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 693
Localisation: Lavacherie

MessagePosté le: Mar 22 Jan 2008 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai aussi été fort touché par le décès brutal de Jean, avec qui on avait encore blagué dimanche!
Je pense beaucoup à la famille à qui je présente mes condoléances.
Je me rappelle de mes débuts, en 77, époque préhistorique, Jean était déjà vétéran, j'ai couru les cross avec lui quand j'étais junior, notamment. Toujours combatif, toujours fair-play aussi, jamais avare de bons conseils, modeste (je n'ai appris que plus tard que Jean avait été le premier provincial à faire le marathon, un exploit à cette époque), Jean a toujours été un exemple de ce que doit être un athlète, pour ne pas dire de ce que doit être un homme. Après sa longue carrière sportive, il a continué à suivre le club et s'est toujours investi à différents niveaux.
Ses sketches hilarants vont nous manquer, ils étaient le reflet de sa personnalité : jamais méchants, jamais vulgaires, il ne se moquait de personne sauf de lui-même.
Mais même si tu nous as bien fait rire en parlant de ta taille, Jean, tu resteras à jamais un GRAND dans l'histoire de l'ACBBS.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
zelezny
Posteur des Dieux


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1258
Localisation: Alle

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 12:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mais qui était Jean Nicolas ?

Dans sa présentation de notre club, Jacques écrivait ceci :

"En 1964, l'A.C.B et l'A.S.B.S (Association Sportive Basse-Semois) décident de fusionner sous l'appellation actuelle A.C.B.B.S. Ce rapprochement permet aux deux clubs de réunir leurs spécialités respectives: le fond et les lancers (A.C.B.S) et le sprint et le demi-fond (A.C.B). De plus l'A.C.B.S compte dans ses rangs deux véritables vedettes, les frères Nicolas. Respectivement 4ème et 5ème du championnat de Belgique de marathon, ces deux athlètes reçoivent en 1962, le prix national de l'effort sportif .

Ces deux spécialistes de fond feront trembler le grand Gaston Roelants lui-même."


Et quel mérite, bucherons, ils se rendaient chaque matin au travail... en courant, accomplissaient leur besogne à la force des bras et rentraient au soir... en courant. Jean m'a souvent dit que le pire à cette époque c'était les chaussures, inadaptées et inconfortables et qui avaient causé bien des dégâts au fil des ans.

La modestie du "petit gars" nous aura certainement fait perdre des détails croustillants de sa carrière sportive.... Crying or Very sad
_________________
Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Dominique Delait
Posteur cosmique


Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 693
Localisation: Lavacherie

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2008 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous invite à lire le bel article de Michel Latine consacré à Jean dans "L'Avenir" de ce mercredi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Sam 26 Jan 2008 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai entendu il y a quelques années une anecdote sur son entrainement...Il aurais (a confirmer si queklqun l'a entendu également) construit un circuit d'une centaine de metre pres de chez lui, sur lequel il s'entrainait! Imaginer le nombre de tour a réaliser pour un marathonien! C'est remarqueble en tout cas!

Bravo à M.Latine pour l'article...Je garderais toujours un souvenir positiif de Jean Nicolas! Dommage qu'il soit parti si tôt!
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
zelezny
Posteur des Dieux


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1258
Localisation: Alle

MessagePosté le: Sam 26 Jan 2008 6:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici l'hommage rendu par Christian Liégeois à cet occasion :

"A Jean Nicolas.

Notre ami Jean Nicolas a franchi sa dernière ligne d'arrivée.

Jean qui détestait l'hypocrisie, l'injustice et la vantardise, voulait-il partir incognito comme le coureur de fond victime d'une défaillance et qui passe la banderole alors que tous les spectateurs sont rentrés chez eux ? Impossible bien sûr.

Comme Caliméro et tous ces petits que Jean brocardait avec son humour et son sens aigu de l'autodérision, cela aurait été trop injuste de ne pas rendre un dernier hommage à l'ami Jean.

Je suis persuadé que grâce à notre longue amitié, quasi filiale, Jean me pardonnera de bon coeur. Ce coeur qui l'a lâché lundi, Jean l'a mis souvent à rude épreuve, aussi bien au boulot que dans le sport, dans les marathons ou dans la grimpée du Galibier en vélo par exemple.

Jean fut en effet l'un des précurseurs des courses de longues distances, tant dans nos Ardennes qu'en Ardenne française à deux pas de chez lui.

Animateur du CS Bouillon, puis de la Basse Semois, il allait devenir l'un des fers de lance de l'ACBBS après la fusion des deux clubs. Endurant et courageux en diable, Jean allait s'illustrer en 1959 par une 5ème place au championnat de Belgique de Marathon, une épreuve qui, à cette époque était considérée comme une épopée surhumaine.
Semi-marathons, cross, championnats provinciaux, Jean se multipliait à travers la nature qu'il aimait tant.
Mais il vénérait particulièrement "son" Sedan-Charleville, la reine des courses ardennaises dont il eu longtemps le record de participations.
Sa carrière sportive terminée, Jean restait un fidèle spectateur et un observateur attentif de l'effort sportif.

Il allait cependant encore briller dans un domaine inattendu : celui du monde du spectacle, de l'humour, du sketch, d'histoires cocasses qui déridaient les plus imperméables. Avec en point d'orgue, une victoire à l'émission "J'en ris encore" sur RTL-TVI en juin 2002.

Mais Jean fut aussi un bucheron, un métier pur et dur, une véritable vénération pour la nature et la forêt.

C'était aussi un bénévole hors pair, toujours prêt à rendre service et à mettre la main à la tâche, que ce soit pour le patro de Sugny ou la fabrique d'église par exemple.

Animé d'une foi profonde, croyant fidèle, il lui arrivait de jongler avec les horaires pour remplir ses deux obligations dominicales : prier et courir ! De l'Alsace au Valais, du nord au sud, Jean respirait la bonté même, la générosité, la gentillesse, le sourire permanent et la joie de vivre.

Je le vois encore en août dernier, au retour d'un petit pélerinage à Notre Dame de Bon Secours à Neuvisy, me faire découvrir "sa" grotte de Sugny et "son" chemin de croix. Avec Fierté.
Et dans une profonde amitié, il avait contribué à me remettre sur le chemin de la foi après un deuil tragique.

Mais Jean, c'était aussi et surtout un mari exemplaire, un papa et un papy formidable.
En témoigne son bonheur devant le succès de Myriam au dernier championnat de Belgique et son record de Belgique des 100 kilomètres marche. Il avait souffert en même temps et autant que sa fille.

Tous les sports le passionnaient, mais la crème de son plaisir, c'étaient les matchs de foot des ses petits fils.

Jean, c'était l'ami de toutes et tous, dans les bons moments, mais surtout dans les moins bons.

Une citation de Rodger Federe, le meilleur tennisman mondial, te convient parfaitement : "S'il est bien d'être important, il est surtout important d'être bien".
Et toi Jean, tu étais un "type bien", l'exemple et le désir de faire du bien, d'apporter ton petit morceau de bonheur à ceux que tu rencontrais.

Ici nous sommes dans la peine.
Tu as pris de l'avance sur nous. Repère bien le parcours vers ce Paradis où on dit qu'il n'y a pas de côtes. Dans ta musette, il te reste quelques bonnes histoires pour amuser la galerie là-haut.

Que le Saint-Nicolas des enfants ne soit pas jaloux avec l'arrivée d'un deuxième saint Nicolas. Celui-ci est resté un grand enfant avec un sourire éternel.

Et vous tous ici réunis, sportifs ou non, que chaque 15 août, on se retrouve à Sugny... pour une course que l'on devrait appeler tout simplement "la course à Jean". Ce serait le plus beau cadeau que nous lui ferions.

Jean, merci mille fois pour tout le bonheur que tu nous as donné et la joie que tu as répandu autour de toi. S'il nous reste de la tristesse, ce sont des larmes de joie."
_________________
Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com