Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les vieux sont-ils plus endurants que les jeunes ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Divers
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Les "vieux" sont-il plus endurants que les jeunes ?
Pas du tout d'accord
27%
 27%  [ 3 ]
Un peu d'accord
9%
 9%  [ 1 ]
Presque totalement d'accord
36%
 36%  [ 4 ]
Tout à fait d'accord
18%
 18%  [ 2 ]
Pas d'avis
9%
 9%  [ 1 ]
Total des votes : 11

Auteur Message
ADAM Christophe
Posteur fou


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 242
Localisation: Opel Astra (AYW-901)

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 1:11 pm    Sujet du message: Les vieux sont-ils plus endurants que les jeunes ? Répondre en citant

Bonjour à toutes et à tous!

Dans le but de solliciter votre éveil et de mettre en émois votre sens de l'orgueil, voici un sondage hors du commun!!!

Faut-il être jeune pour être au top de sa forme?
Les jeunes sont-ils trops flambeurs?
Les "vieux" sont-il plus endurants que les jeunes?
A quel âge est-on vieux et pour quelle épreuve?

Pour ma part, je crois que je ne me suis jamais senti aussi bien que l'an dernier en ce qui concerne mon état physique général. Mais avec mon accrochage technique de l'an dernier, j'éprouve un peu plus de mal à l'entraînement à ce point de la saison par rapport au même moment l'an dernier.

Je vous propose de laisser vos commentaires et ensuite de lire ce petit article:

http://www.infosport.be/article.php?sid=1008=article.php?sid=1008

Bon débat...
_________________
Le meilleur entraîneur est la personne qui vous fait progresser...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une excellent question que tu poses là...Des que j'ai un peu de temps, je lirais l'article!
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
zelezny
Posteur des Dieux


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1258
Localisation: Alle

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 1:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme Sébastien, je pense que la question est bonne, mais demande analyse. Je prendrai également le temps de bien lire l'article.

Au fait, qu'entends-tu pas endurant. Capacité à souffrir ou endurance pure ? Wink
_________________
Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
ADAM Christophe
Posteur fou


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 242
Localisation: Opel Astra (AYW-901)

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 2:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est bien là le débat. Faut-il devenir vieux pour avoir de l'expérience et pouvoir mieux doser ses efforts au cours d'une compétition, pour ne pas se "brûler" sur quelques efforts qui pourraient être inutiles.

Si devenir vieux et acquérir de l'expérience vont de paires, alors cela semble vouloir dire que les vieux sont plus endurants ou son capable de plus malgré un affaiblissement physique lié à leur âge.

Il existe bien évidemment une limite temporelle inéluctable au-delà de laquelle les effets du temps sont irréparables. Mais il ne faut pas oublier que durant le temps menant à ce seuil, l'athlète s'est perfectionné techniquement, psychologiquement, physiquement (culture de son organisme musculaire,...),...

Derrière cette réflexion, se cache une maxime bien connue au club:

"Il faut savoir courir avec ses jambes et sa tête!"

Pour moi, plus on vieillit, moins les capacités physiques de l'individu sont grandes. L'athlète éprouve plus de mal pour récupérer, développe moins de puissance,... par rapport au temps de sa jeunesse, par rapport à lui-même il y a quelques années. Il semblerait tout de fois, que ses capacités à la accepter la douleur et la souffrance de l'entraînnement soient plus grandes, comme son endurance (voir article). Aussi, il est plus à même de mieux canaliser ses efforts et de mieux maitriser sa technique. Il a appris à bouger comme le demande sa dicipline. Il est plein d'expérience.

Evidemment, lorsqu'il est trop vieux, il n'est plus aussi performant que durant son jeune âge. Il y a donc un "optimum" d'un point de vue des performances seules.

Et vous, qu'est-ce que vous en penser?
_________________
Le meilleur entraîneur est la personne qui vous fait progresser...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Croquette
Posteur fou


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 250
Localisation: Bertrix

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

personnelement, je pense qu'on ne peut pas vraiment classer les athlètes en deux catégories distinctes : les "vieux sages" et les "jeunes fou"... Laughing
_________________
Croquette
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tu dis ca parce que tu es un jeune fou! Laughing
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Dominique Delait
Posteur cosmique


Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 693
Localisation: Lavacherie

MessagePosté le: Lun 20 Fév 2006 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai pas encore lu l'article mais je peux dire que j'ai eu ma meilleure saison à 30 ans, et je pense que sans un accident de voiture qui m'a affaibli au niveau d'un pied, j'aurais encore fait mieux.
Cela dit je pense qu'on peut être jeune et sage.
La composante essentielle du spport pratiqué joue beaucoup. Dans des épreuves plus techniques (par. ex les lancers légers), on progresse longtemps. Dans des épreuves plus physiques : les courses, la puissance joue ainsi que le fait de savoir aller à fond à l'entraînement, ce que je constate c'est qu'on se blesse alors plus vite en vieillissant. Par exemple, il y a peu de vétérans performants en sprint court pour cette raison, selon moi. Les épreuves où on voit des types avec un gros bide sont celles où on peut durer le plus. Nous ne citerons personne!
je lirai l'article et je vous ferai part de mon avis.
PS : christophe, tu n'es pas vieux!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Dominique Delait
Posteur cosmique


Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 693
Localisation: Lavacherie

MessagePosté le: Mar 21 Fév 2006 10:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu cet article, pas étonnant que ça plaise à Christophe, c'est un rien complexe.
Cela contredit un peu ma théorie du "gros bide" en ce qui concerne les marathoniens, ... mais je pense qu'à l'autre extrême de la courbe, les athlètes légers durent plus longtemps aussi, mais dans les épreuves physiques : moins de chocs, moins de contraintes articulaires, mois de poids à déplacer. C'est pourquoi je conseille toujours de faire de la natation parallèlement à l'athlétisme : c'est bon pour la condition physique et ça ne "casse" pas du tout, au contraire. En vieillissant, le vélo est aussi intéressant : c'est un bon dérivatif, et on évite aussi les à-coups de la course.
Pour l'anecdote, j'ai vu hier à la TV le come-back de John Mc Enroe. Pour les jeunes, c'était l'équivalent en tennis de ce que fait Federer actuellement. Mc Enroe a perdu 2 matches en 1984, il a fini l'année n°1 avec plus ou moins le double des points du deuxième! Cette année, il s'est remis au double et a gagné un tournoi à 46 ans. Le seul fait que j'ai remarqué c'est qu'il avait maigri. Le double est bien sûr un sport à composante très technique, mais il faut aussi de l'explosivité, pour servir et smasher, et il semble n'avoir rien perdu. C'est impressionnant et encourageant, en espérant qu'il n'ait pas eu recours à la potion magique (c'est un américain, tout de même).

C'est réducteur de dire que les vieux sont plus ou moins endurants que les jeunes. Retenons que les vieux ont des possibilités d'évoluer, en connaissant mieux leur corps, et qu'il n'y a pas un beau matin une déchéance totale qui fait qu'on n'est plus bon à rien. Il peut y avoir une somme de négligences (alcool, sorties, nourriture grasse, ...) qui peut faire qu'un jour c'est très difficile de remonter la pente, alors que les mêmes négligences sont moins préjudiciables lorsqu'on a 20 ans.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Ven 24 Fév 2006 7:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A noter que ce cher Nelson, commentateur sportif bien connu(pour avoir eu un beau bide avec Michael Johnson entre autres) , defends la théorie de Christophe...C'est en tout cas ce qu'il disait lors des commentateires dur le 10000m en patinnage!
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
bob
Posteur cosmique


Inscrit le: 31 Mar 2005
Messages: 698
Localisation: Daverdisse

MessagePosté le: Lun 27 Fév 2006 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avant de lire l'article, voilà mon point de vue.

Je ne pense pas que les "vieux" deviennent naturellement plus endurant mais l'accumulation d'années d'entraînement en endurance contribue à améliorer cette dernière au-delà de l'âge où un athlète est à son maximum.
Si l'on regarde les épreuves qui demande le plus d'endurance, comme le marathon par exemple, on ne trouve pas d'athlètes "jeunes", les plus grandes performances sont généralement établies pas des athlètes qui ont dépassé la trentaine.
C'est encore plus vrai pour des épreuves de grand fond comme le Paris-Colmar à la marche. Les marcheurs ont tous établi leur meilleurs chronos au-delà de 40 ans. Toutefois, je pense que ce n'est pas l'âge qui améliore l'endurance mais les nombreuses années d'entraînement.
Pour ce qui est de la vitesse, je pense que une fois la trentaine atteinte, il n'est plus possible de progresser, l'optimum a dû être atteint. Toutefois, comme beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte pour la réalisation de performances, des athlètes de plus de 30 peuvent toujours améliorer leur meilleures performances grâce à une meilleure technique, une meilleure connaissance de soi ou tout simplement un entraînement plus optimal.
Bon maintenant, je vais tâcher de lire l'article... Shocked
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
ADAM Christophe
Posteur fou


Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 242
Localisation: Opel Astra (AYW-901)

MessagePosté le: Mar 28 Fév 2006 9:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirais plutot que si un athlète ne s'est pas fait "crevé" durant une longue carrière sportive (un champion olympique ou du monde), il aura plus de chance de "durer". De même, si cet athlète est doué de nature, il devrait durer plus longtemps.

Regarder par exemple Maria Mutola, King Carl, le Tsar Bubka,...
_________________
Le meilleur entraîneur est la personne qui vous fait progresser...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Messenger
Branders Loubele Nathalie
Posteur normal


Inscrit le: 14 Aoû 2005
Messages: 39
Localisation: Bertrix

MessagePosté le: Mer 01 Mar 2006 10:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que les athlètes plus vieux sont plus endurant car plus d'années entraînements et ils peuvent mettre une charge d'entraînement plus importante qu'un athlète jeune qui ne peut pas passer de deux entraînements semaine à six entraînements semaine du jour au lendemain.
La charge d'entraînement doit être mise petit à petit ( en évitent les blessures ce qui n'est pas des plus facile).
Je pense que maintenant à l'approche de mes quarante ans,je suis beaucoup plus forte mentalement et physiquement.Je repousse la douleur en course et j'ai beaucoup plus de mordant!!Je suis plus résistante à l'éffort et à la douleur et plus endurante : en période de marathon j'arrive à courir plus de deux heures d'affilée à l'entrainement ce que je n'aurais jamais su faire quand j'étais junior. Bref !! L'endurance = expèrience.
_________________
le courage est ma force
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Dominique Delait
Posteur cosmique


Inscrit le: 08 Avr 2005
Messages: 693
Localisation: Lavacherie

MessagePosté le: Mer 01 Mar 2006 10:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien parlé (quoique ce fût écrit, diront les puristes) ((mais y-a-til beaucoup de puristes du français sur ce forum???)). Je suis presque totalement d'accord. J'apporterai cependant un petit bémol.

En effet, quand on a déjà fait plusieurs fois un type de séance qui fait réellement mal (pour moi, ce serait 3X300 à 100%), le refait-on avec la même inconscience? On sait qu'on va finir "cramé" (encore toutes mes excuses aux puristes cités plus haut) et on se retient (comme Serge)*. Je me rends compte que j'ai plus de mal à me pousser à 100% à cause cette espèce de mémoire musculaire qui me dit "tu vas exploser ici". Le "ici" devient plus localisable(encore toutes mes excuses aux puristes cités plus haut pour ce néologisme de mauvais aloi), et inconsciemment, on cherche à l'éviter.
Qu'en pense Nathalie qui doit connaître le sujet?




* Gainsbourg, pas Tinant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Branders Loubele Nathalie
Posteur normal


Inscrit le: 14 Aoû 2005
Messages: 39
Localisation: Bertrix

MessagePosté le: Jeu 02 Mar 2006 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, les scéances d'intervalles ne me réjouisse pas car j'ai toujours peur de ne pas y arrivé (toujours le doute de ne pas être à la hauteur)
mais malgré les blessures j'arrive toujours à me donner à 100% surtout pour le dernier car les scéances pour coureur de fond sont plus importante en nombres d'intervalles ( 10X400m ou 8X500m etc)et ne se fond pas à fond mais un peu plus rapide que le rythme de course.
Donc moins intensif qu'un coureur de 800m qui doit faire moins d'interval mais à 100% .
De toute façon pour progresser il faut souffrir pour y arriver.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
admin
Site Admin


Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 1068
Localisation: Bertrix-Louvainln

MessagePosté le: Ven 03 Mar 2006 12:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Dominique Delait a écrit:


En effet, quand on a déjà fait plusieurs fois un type de séance qui fait réellement mal (pour moi, ce serait 3X300 à 100%), le refait-on avec la même inconscience?

Dominiquem'avais un jour à un entrainement de vitesse que les demi-fondeurs en gardaient trop sous la spike, pour être sur d'arriver au bout! Mais c'est justement le fait de se donner à fond qui fais que l'entrainement est pleinement réussi! Le but de ton 3*300 à fond est que tu sois en condition semblable qu'à la fin d'un 400, et donc tu dois te faire mal! Ca fais partie de l'entrainement! Et bien que tu sais que ca fais mal, tu sais aussi que tu dois te faire mal...donc consciens ou pas, tu te donnes à fond (en tout cas c'est ce que je fais...)
_________________
Seba
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2017 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
phpBB SEO | Traduction par : phpBB-fr.com